Le groupuscule identitaire a été fondé au lendemain de la présidentielle. Plusieurs de ses membres se sont réunis dimanche en Moselle pour préparer la mobilisation du 17 novembre.

Quatre membres de l'ultradroite ont été présentés à un magistrat parisien et mis en examen pour "association de malfaiteurs" et "détention d'armes en relation avec une entreprise terroriste". Vendredi 9 novembre, ils étaient passés aux aveux, reconnaissant leur projet d'attaquer Emmanuel Macron. Mais qui sont ces hommes ?

Un retraité "patriote" suspect du projet d'attaque de Macron

Jean-Pierre Bouyer, 62 ans, est au centre d'un projet d'action violente de l'ultra-droite contre le président Macron.

Qui est Jean-Pierre Bouyer, l'homme qui projetait de poignarder Emmanuel Macron ?

Six personnes sont soupçonnées de projeter une attaque contre le chef de l'État, dont Jean-Pierre Bouyer, 62 ans, « le plus déterminé », selon les enquêteurs.